Bienvenue sur votre Forum Esotérique Etoile Filante
Bonjour, et bienvenue sur ce forum.

-> Si vous souhaitez simplement une VOYANCE GRATUITE, inutile de vous inscrire :
- une rubrique est ouverte aux invités, accèdes y en cliquant ICI

-> si comme moi vous êtes passionné par l’ésotérisme, rejoignez nous en vous inscrivant sur le forum et ensuite merci de vous présenter dans cette rubrique CLIC ICI.

@ très vite

Etoile Filante
Bienvenue sur votre Forum Esotérique Etoile Filante

Esotérisme, voyance, Tarot de Marseille, Oracle de Belline, divers supports divinatoires, paranormal
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   16.11.12 21:54

Rappel du premier message :

Anne Givaudan, une réelle voyageuse de l'au-delà !

Il s'agit ici de la première partie d'une conférence sur le suicide.

Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Blanche
Initié(e)
Initié(e)
avatar

Nombre de messages : 985
Féminin
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 26/11/2011
points : 5563

MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   21.11.12 11:50

evelynette a écrit:
Je ne me premettrais pas de parler a la place d'Offélie ...

cependant ton post pourrais etre déplacé dans le salon privé Blanche .


tout à fait d'accord avec toi Evelynette
j'y avais pas pensé - je me suis mise à parler à parler car je me croyais dans le salon privé...

j'espère que Etoile voudra bien faire le nécessaire pour déplacer mes messages dans le salon privé

merci Evelynette de tout coeur - merci d'être là

_________________


Bonjour Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   21.11.12 11:54

Nous sommes toutes là Blanche
Revenir en haut Aller en bas
Blanche
Initié(e)
Initié(e)
avatar

Nombre de messages : 985
Féminin
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 26/11/2011
points : 5563

MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   21.11.12 11:56

evelynette a écrit:
Nous sommes toutes là Blanche

Merci Evelynette


_________________


Bonjour Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   21.11.12 12:08

Oui, les filles, je pense moi aussi que le salon privé sera le mieux. Mais comme tu le sais, Blanche, j'ai besoin de temps pour réfléchir à tout ça et aussi de la disponibilité des Esprits qui répondent par mon intermédiaire. Aussi, je risque de mettre ta patience à contribution. Mais je sais déjà que tu es d'accord Very Happy

A plus
Revenir en haut Aller en bas
Blanche
Initié(e)
Initié(e)
avatar

Nombre de messages : 985
Féminin
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 26/11/2011
points : 5563

MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   22.11.12 7:29

Offélie a écrit:
Oui, les filles, je pense moi aussi que le salon privé sera le mieux.

Mais comme tu le sais, Blanche, j'ai besoin de temps pour réfléchir à tout ça et aussi de la disponibilité des Esprits qui répondent par mon intermédiaire.

Aussi, je risque de mettre ta patience à contribution. Mais je sais déjà que tu es d'accord Very Happy

A plus

Pas de souci Offélie je saurai attendre... Prend ton temps

et un grand Merci à toi

_________________


Bonjour Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   22.11.12 14:36

Voici une petite ébauche sur les conséquences immédiates du suicide.

La première conséquence du suicide est celle dont je vous ai parlé plus haut. L’individu réalise qu’il n’est pas « mort », qu’il continue « d’exister » mais dans une autre dimension. Cette situation est d’autant plus traumatisante, qu’elle est amplifiée car l’enveloppe charnelle ne peut plus faire barrage aux ressentis.

Une autre conséquence, plus grave, c’est les dégâts causés au périsprit. Le périsprit (qui contient la mémoire de toutes nos vies) est relié au corps physique durant l’incarnation. Il s’épure au fur et à mesure de l’évolution spirituelle de l’individu mais durant toute cette période, il est « la protection » que revêt l’âme. C’est pour cela que je l’appelle souvent, pour faire plus simple, « l’habit de l’âme ».

Lorsque l’individu provoque volontairement une blessure à son corps physique (que ce soit par balle, par pendaison, par saut dans le vide, par abus de médicaments…), son périsprit, puisque attaché à son corps physique durant le suicide, va être atteint de façon identique. Lorsqu’il reviendra dans « l’autre monde » les lésions seront apparentes – lésions qui seront visibles pour les médiums « voyants », par exemple.

De plus, comme dit plus haut aussi, les peines et tourments sont revécus en non-stop. Une mort par balle fera ressentir en permanence le son et l’impact du tir dans la région visée. Une mort par immolation provoquera d’intenses brûlures. D’une manière générale, les douleurs sont insupportable et l’angoisse et le désespoir les accompagnant de même.

A ceux qui voudraient incriminer Dieu de « punir » ses enfants, on pourrait rétorquer que l’individu, ayant son libre arbitre, subit les conséquences de ses actes.

Ceci constitue une première partie sur le sujet. Je sais qu’elle va déclencher beaucoup de questions. Mais, je vous propose d’attendre avant de les poser et de les noter simplement dans un coin. Il se pourrait que la suite de mon exposé vous réponde de lui-même.

Par contre, pour tout ce qui est commentaires, ressentis, « vidage de sac » et autres, allons-y sans retenue. lol!

A plus

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   22.11.12 16:07

Cool Offélie, j'ai hâte de lire la suite, je mets mes questions de côté, j'attend sagement que tu donnes le feu vert !!

Merci !!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   22.11.12 18:07

jusque là c'est clair, merci offelie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   22.11.12 18:17

très claire pas de soucis lol!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   25.11.12 21:30

Suite...

Le plus difficile, à prendre en compte dès le départ, c’est le déliement du corps physique. Bien souvent, le suicidé a la sensation d’être dévoré vivant par les vers. Evidemment, il ne s’agit là, que de sa dépouille mais comme son périsprit est encore attaché, il en ressent les sensations.

Et hélas, son Esprit guide ne peut pas l’aider car un détachement trop rapide l’empêcherait de surmonter les effets dus à son acte et pourrait engendrer d’autres épreuves encore pires.

Cette expérience est d’autant plus traumatisante, si le suicidé est enterré car il a l’impression de l’être vivant. Cette sensation mémorisée par le périsprit pourra se répercuter dans ses futures existences lui donnant l’envie impérative de la crémation ou tout simplement causant de la claustrophobie.

Une fois détachés, les suicidés sont regroupés ensemble. Ils vivent des tourments en relation avec leur moralité. Leurs souffrances sont aggravées par le chagrin de leurs proches remplis de désespoir et inconsolables. Ce qui les plonge,en plus, dans la culpabilité.

Ces régions de grandes souffrances ne sont pas à proprement parlé des « prisons » mais des lieux d’attente où le suicidé doit prendre conscience de son acte, de ses motivations, des conséquences, et de la violence pratiquée contre lui-même. Plus l’esprit est évolué plus longue sera l’attente car plus grave est l’acte…

Son attitude joue un rôle dans le délai. S’il est désespéré, révolté, orgueilleux, sa situation se prolongera d’autant plus. Tant qu’il n’aura pas reconnu toute l’étendue de son acte, de son comportement en général, et qu’il ne cherchera pas l’aide divine, il restera.

Cependant, le suicidé n’est pas livré à son sort. Il est en observation par des Esprits protecteurs, tel un patient dans un hôpital psychiatrique. Quand les conditions requises apparaissent, c’est-à-dire quand il fait amende honorable, il est retiré de ces régions.

Il est conduit, ensuite, dans un « hôpital » afin de subir un long traitement, (pouvant durer des années terrestres) afin de soigner les troubles et autres pathologies découlant du style de mort donnée.

Cependant, au cours de l’incarnation suivante, il gardera les séquelles inscrites dans son périsprit et par la même occasion dans son corps physique. Celui qui aura absorbé du poison, aura un ulcère à l’estomac avec d’autres problèmes à l’appareil digestif. Celui qui se sera tiré une balle dans la tête aura des lésions dans la région crânienne qui occasionneront des difficultés de raisonnement. Celui qui se sera jeter sous un train (tout le corps physique étant atteint) aura des disfonctionnement neurologiques. Etc.

Ces maladies et souffrances étant l’effet de son suicide, l’individu devra les surmonter pour reprendre son évolution.

Certains suicidés se réincarnent pour une période très courte malgré une très longue et très laborieuse préparation. Cette frustration a pour utilité de leur faire comprendre la valeur de l’existence humaine et à les aider à surmonter leur tendance au suicide. Car ce qu’il faut savoir, c’est que l’on ne se suicide jamais qu’une seule fois. Bien souvent, le suicidé à déjà mis un terme à plusieurs de ses vies.

De plus, un contact même très court avec la matière agit comme un traitement sur les lésions occasionnées au périsprit au cours du suicide. Et de toutes façons, si les douleurs sont difficilement surmontables, il vaut mieux que la vie soient courtes. Les enfants atteints de graves problèmes congénitaux qui les condamnent tout petits sont dans ce cas de figure.

Plus tard, si l’opportunité se présente, après un certain laps de temps, ils pourront à nouveau se réincarner dans la même famille, avec une santé moins précaire. Bien souvent, l’enfant renaît après la mort d’un autre enfant (qui n’était autre que lui-même). De similitudes de comportement, de caractère seront alors flagrant, et pour cause !

A plus tard
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   26.11.12 8:35

Coucou Offélie,

C'est vraiment très intéressant ce que tu viens d'écrire !!
Ça répond à certaines de mes questions..
Tu dis que le suicidé a la sensation d’être dévoré vivant par les vers, d'abord c'est horrible mais dans le cas d'une crémation , que se passe-t-il ? Sent-il son corps brûler ?

Mais pourquoi passent-ils plusieurs vies a se suicider ? Est-ce du au fait que l'âme à mal été soignée lors du 1er suicide ? Ou choisissent-ils des incarnations trop difficiles ?

Je comprend pourquoi certains se réincarnent avec des pathologies lourdes mais qu'en est-il de la famille qui va vivre le deuil de ce jeune enfant ? A-t-elle acceptée cet enfant pour son évolution ou parce qu'elle doit passer par cette épreuve ?

Merci Offélie !!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   26.11.12 8:43

Comme toujours passionnant et instructive Offélie lol!

Je suis claustrophobe et j'ai pris la décision de me faire incinérer .....

En effet je comprend mieux pourquoi des enfants naissent avec de lourdes pathologies...

Merci Offélie flower





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   26.11.12 12:52

C'est assez effayant quand même ce qu'il se passe pour les suicidés, et donc on traine dans notre vie actuelle les tendance à être suicidaires de nos vies passées , ça explique beaucoup de choses , comme ce mal être que peut eprouver une personne déjà toute jeune sans que les parents n'en comprenne la cause.

quand tu as parlé de cette sensation d'etre devorée par les vers j'ai tout de suite pensé à mon fils, ça n'a peut être rien à voir mais tout jeune, il avait eu une très forte fièvre, il etait terrorisé et voyait des vers se ballader sur son corps, il me criait de les chasser, ce fut très traumatisant pour moi, il délirait je ne savais plus que faire pour le calmer, ça peut être un souvenir de son mal être qui serait réapparut pendant sa forte fièvre >?

en tout cas merci offelie, parfois les gens jugent certains ados mal dans leur peau, pas heureux, avec des envies de partir, j'ai une petite nièce qui est comme ça, et c'est pas les reflexions des gens qui lui disent tu as tout pour être heureuse qui changent quoi que ce soit, son mal être est en elle...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   26.11.12 14:24

Bon, on avait dit pas de questions tout de suite lol!

Muscade a écrit:
dans le cas d'une crémation , que se passe-t-il ? Sent-il son corps brûler ? Bah oui, hélas !

Mais pourquoi passent-ils plusieurs vies a se suicider ? Tu sais, il n'y a qu'à regarder aujourd'hui comment ça se passe. En général, les gens ne s'arrêtent pas à une première tentative. De plus, imagine une personne qui revient avec un lourd handicap occasionnant des douleurs intenses. Même si on lui dit, "t'inquiète pas ma biche, ça ne durera que cette vie-ci !" Tu crois qu'elle va accepter cette réponse ? Et puis, il ne faut pas oublier les obsesseurs. Car pour eux pousser les gens au suicide ça fait quand même partie de leur grande préoccupation.

Est-ce du au fait que l'âme à mal été soignée lors du 1er suicide ?Le traitement après le suicide est approprié à la personne, à son type de mort et à son évolution. Chacun à toujours ce qu'il mérite, quel qu'en soit le domaine.

Ou choisissent-ils des incarnations trop difficiles ? Non car Dieu ne donne jamais d'incarnation insurmontable. C'est pour ça que le suicide est une faute particulièrement grave qui se résume en cette simple expression "un manque de foi". On ne croit plus en rien, en son avenir, en Dieu

Je comprend pourquoi certains se réincarnent avec des pathologies lourdes mais qu'en est-il de la famille qui va vivre le deuil de ce jeune enfant ? A-t-elle acceptée cet enfant pour son évolution ou parce qu'elle doit passer par cette épreuve ? On pourrait facilement faire une réponse de normand et répondre c'est les deux. Mais quelques fois, ce qui paraît être une épreuve est peut-être aussi une mission : celle d'être solidaire, celle de renforcer l'amour des parents, celle de témoigner davantage son affection aux enfants restants.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   26.11.12 16:10

Ah oui vu comme ça je comprends mieux !!

Offélie, t'es extra, et je viens de réaliser que j'avais posé des questions alors qu'il ne le fallait pas....ouhh je suis toute embarrassée !!! Embarassed

Merci d'avoir eu la gentillesse de répondre !!!! Y'a que moi pour faire ça ! Te lire me fait naître plein de questions et voilà, et comme je suis bavarde....j'ai du avoir été bâillonnée dans d'autres vies et là je me rattrape.

Bon promis je le ferai plus !! Very Happy

Je
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   26.11.12 17:01

Je plaisantais ma petite noix lol!

En fait, le problème c'est qu'une question en amène une autre et après, on perd le fil affraid . Mais c'est vrai, si l'explication n'est pas claire scratch , un complément d'information s'impose :study: .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   26.11.12 18:29

T'inquiète pas Offélie, je l'ai pas mal pris du tout, au contraire, tu y as répondu avec gentillesse, et puis que veut tu, je suis une pipelette et une curieuse, je peux pas lutter contre ma nature Wink !!

En tout cas j'ai hâte de continuer à te lire et surtout lorsque tu auras fini ce chapitre, tu pourras donner le signal pour qu'on pose les questions ? Very Happy

Gros
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   26.11.12 20:51

Bah, je pense que vous pouvez commencer à poser des questions. Les chapitres s'ouvriront au fur et à mesure. Laissons faire les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   26.11.12 22:55

KRISTINE ....
TRES INTERESSANT "BIQUETTE" A SUIVRE...JE VAIS POURSUIVRE LA LECTURE DEMAIN .....
Revenir en haut Aller en bas
Blanche
Initié(e)
Initié(e)
avatar

Nombre de messages : 985
Féminin
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 26/11/2011
points : 5563

MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   27.11.12 11:43

Wouh ! Quel talent Offélie

j'adore te lire et je reste bouche bée à chaque fois

Merci Offélie pour tout ce partage


_________________


Bonjour Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   27.11.12 21:23

je viens de lire se post Offélie, j'ai trouvé le témoignage de Anne Givaudan, très émouvant.
J'ai juste une question : elle dit en parlant de la jeune fille, que souvent, lorsqu'on a des envies des suicides, cela arrive une fois dans la vie car on traverse une mise à l'épreuve.
Mais dans ce cas là, que penser des personnes qui font plusieurs tentatives de suicides ( toutes assez espacées dans le temps), qui sont comme envahie, par l'idée, depuis toujours, qu'ils sont de trop, qu'ils n'ont rien à fiche sur terre ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   29.11.12 14:24

lucinde a écrit:
que penser des personnes qui font plusieurs tentatives de suicides ( toutes assez espacées dans le temps), qui sont comme envahie, par l'idée, depuis toujours, qu'ils sont de trop, qu'ils n'ont rien à fiche sur terre ?

Il y a plusieurs possibilités :

- soit elles se sont réincarnées "par force", c'est à dire que Dieu en a décidé ainsi
- soit elles manquent de foi et baissent les bras devant les épreuves
- soit elles ont un problème récurrent et elles n'arrivent pas à le régler
- soit elles sont en proie à des obsesseurs qui ne les lâchent jamais.
- soit elles refusent d'avancer et de voir les opportunités positives qui peuvent se présenter.
- etc.

En fait, il y a autant de causes que d'individus. On ne peut pas incriminer les gens qui hélas cèdent au désespoir mais par contre, on peut leur reprocher de ne pas ouvrir les yeux. Rien que de voir le miracle de la nature, d'écouter le chant des oiseaux, de regarder des enfants... Et il y a toujours quelqu'un à côté de soi, qui, à un moment donné tend l'oreille, ou simplement lance un regard qui en dit long sur la compassion de l'autre.

Que dire ? Que ces personnes sont centrées sur elles-mêmes ? qu'elles ne manifestent aucun intérêt pour autrui, pour leur environnement... ?

C'est bien compliqué tout ça.

Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   29.11.12 18:27

d'accord je comprends ... et dans le cas de personnes qui sont aliénés ( psychotiques ) et qui dans leur délire tentent de se suicider, on peut expliquer cela comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   29.11.12 19:49

lucinde a écrit:
... et dans le cas de personnes qui sont aliénés ( psychotiques ) et qui dans leur délire tentent de se suicider, on peut expliquer cela comment ?

Offélie a écrit:

... Une personne handicapée "mentale", et ce, quelque soit le handicap, lorsque qu'elle dort et qu'elle est décorporée, elle est tout a fait "normale". Sa capacité de raisonnement est identique à celle des autres car son handicap n'existe plus. Le handicap ne concerne que l'enveloppe charnelle qui est habitée par un Esprit, qui est tout ce qu'il y a de plus normal.

C'est pour cela, que contrairement à ce que l'on croit, ces personnes, tout comme les enfants, entendent tout, comprennent tout, etc. Et ce qui se passe dans la journée est parfaitement bien intégré malgré les apparences.

Les Esprits qui subissent ce genre de "maladies" peuvent aussi bien le faire pour mettre à l'épreuve leur entourage (par exemple, dans le but d'obliger un membre de la famille à s'intéresser à autre chose que sa petite personne, pour développer l'esprit de solidarité au sein d'un groupe...), que pour se cacher d'ennemis incarnés, que par punition, mais ça c'est encore autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   29.11.12 20:01

bon en tout cas merci pour la vidéo, je ne connaissais pas du tout Anne Givaudan, et du coup, ça me donne vraiment envie de lire ses livres....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   

Revenir en haut Aller en bas
 
Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide
» Les extraterrestres par Anne Givaudan
» la rupture du contrat
» DE MEMOIRE D'ESSENIEN de Daniel Meurois et Anne Givaudan
» Pour revenir sur votre message (correction ou rajout)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur votre Forum Esotérique Etoile Filante  :: PRATIQUES - DONS - PHENOMENES PARANORMAUX - CROYANCES :: Les Dons :: le don de médium-
Sauter vers: