Bienvenue sur votre Forum Esotérique Etoile Filante
Bonjour, et bienvenue sur ce forum.

-> Si vous souhaitez simplement une VOYANCE GRATUITE, inutile de vous inscrire :
- une rubrique est ouverte aux invités, accèdes y en cliquant ICI

-> si comme moi vous êtes passionné par l’ésotérisme, rejoignez nous en vous inscrivant sur le forum et ensuite merci de vous présenter dans cette rubrique CLIC ICI.

@ très vite

Etoile Filante
Bienvenue sur votre Forum Esotérique Etoile Filante

Esotérisme, voyance, Tarot de Marseille, Oracle de Belline, divers supports divinatoires, paranormal
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   16.11.12 21:54

Rappel du premier message :

Anne Givaudan, une réelle voyageuse de l'au-delà !

Il s'agit ici de la première partie d'une conférence sur le suicide.

Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   29.11.12 20:49

Mais surtout ne me remercie pas pour mes écrits et recherches. C'est tout naturel... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   29.11.12 20:55

Les effets (suite)

Le délai entre deux réincarnations des suicidés dépend de chaque cas. Mais avec la relativité du temps entre les deux mondes, un an dans l’au-delà peut représenter une décennie sur terre.

Dès qu’une opportunité se présente, les Esprits guides encouragent leurs protégés à la saisir. Car, la réincarnation est considérée comme un traitement d’urgence pour une maladie grave.

Si les séquelles du suicide sur le périsprit sont importantes, la réincarnation sera brève car les douleurs occasionnées au corps physique n’ont pas d’utilité pour l’individu. En effet, il ne s’agit que d’une enveloppe qui de toutes façons s’autodétruira une fois que l’âme s’en sera détachée définitivement. L’individu, retournera au monde spirituel moins « endetté » et pour sa prochaine réincarnation, les séquelles auront diminuées.

Les parents de ces enfants qui partent en bas âge s’interrogent et sont tristes mais ils ne savent pas à quel point leur amour et leur tendresse sont importants pour la reconstruction de son périsprit. Ils sont de précieux collaborateurs pour son évolution.

Quelques fois, grâce au progrès de la médecine, la vie de l’enfant peut être prolongée. En fait, la médecine terrestre obéit à la médecine du Ciel. Et, tout prolongement d’incarnation ne peut qu’être bénéfique à l’ex suicidé. Ainsi des maladies mortelles peuvent devenir chroniques.

Arrivés dans l’au-delà, certains individus conservent leur apparence d’enfant en attendant leur prochaine réincarnation, ayant oublié momentanément celle qui les a conduite au suicide, afin de se « reconstruire » plus rapidement. Pendant ce temps, soutenu par des Guides spirituels, ils peuvent encore se perfectionner.

Les tentatives de suicide ratées provoquent aussi des répercussions. Comme nos pensées déclenchent des vibrations sur notre périsprit, des maux physiques ou psychiques feront leur apparition, un jour ou l’autre.

Il en est de même pour les fausses tentatives (par exemple pour attirer l’attention de la famille ou autre). Elles seront d’autant plus graves, si l’individu a mal calculé son coup et ne s’est pas raté. Il y aura circonstances aggravantes à cause du chantage affectif et du chagrin occasionné à l’entourage. De toutes façons, toutes violences contre soi-même, amènera réparation.

Le suicide n’est jamais prévu dans « le plan de vie » avant de s’incarner. Aussi, la famille qui subit ce problème vit des souffrances inutiles et imprévues. Le karma familial peut amener à se réincarner avec une personne « délicate » mais en aucun cas le suicide en fait partie.

Le suicidé portera donc l’entière responsabilité de la douleur causée à sa famille, des traumatismes émotionnels des siens, de son entourage, et de tout ce qui en découlera, que ce soit matériel, financier et autre. Il sera partiellement responsable des comportements inadaptés de sa famille et des difficultés auxquelles elle sera confrontée à cause de son absence ou son suicide par lui-même.

Pendant, cette période de souffrance pour la famille, l’individu dans des sphères obscures (comme décrites plus haut) ignore ce qui découle de son inconséquence. Mais un jour, l’heure de l’addition arrive. Et c’est au moment où il est pris en charge (comme André Lius dans Nosso Lar) qu’il est convié à prendre connaissance du sort de sa famille et à réaliser ainsi le mal qu’il leur a causé.

Comme je le disais, si ça n'est pas clair, n'hésitez pas à poser des questions, si ça reste dans le sujet

Bonne lecture
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   29.11.12 20:57

viens là ma biquette tu sais que je t'aime toi !!!

j'adore ce passage
Citation :
En fait, il y a autant de causes que d'individus. On ne peut pas incriminer les gens qui hélas cèdent au désespoir mais par contre, on peut leur reprocher de ne pas ouvrir les yeux. Rien que de voir le miracle de la nature, d'écouter le chant des oiseaux, de regarder des enfants... Et il y a toujours quelqu'un à côté de soi, qui, à un moment donné tend l'oreille, ou simplement lance un regard qui en dit long sur la compassion de l'autre

comment ce fait il qu'en pleine depression nerveuse on éprouve plus tout celà ... Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   29.11.12 22:37

Pour moi c'est claire ...mais il est cependant vrai que lorsqu'on "voit tout en noir "on a beaucoup de mal a apprécier les petits oiseaux le ciel bleu le rire d'un enfant ....

Mais ca c'etait avant de t'avoir lue Offélie je vois les choses complètement different....et pourtant le moral est loin loin d'etre au beau fixe !!

Merci ma grande même si je me repette



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   30.11.12 8:29

Pour moi aussi tout est clair, tu expliques très bien, je sais que je te l'ai déjà dit, mais j'ai compris bcp de choses.

Mais qu'en est-il des personnes qui pensent au suicide dans un état de déprime, de désarroi et qui n'y pensent plus dès que tout va mieux ? Cet état de désespoir passager est-il pris en compte dans le périsprit ?

Il y a pour quoi que ce soit une relation de cause à effet, c'est indiscutable, on paie tous le prix de nos méfaits un jour ou l'autre.

Merci encore Offélie, tu es extra de chez extra !!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   05.12.12 23:03

Les causes - Les ruptures amoureuses

Les gens qui se suicident après une rupture amoureuse considèrent que leur partenaire est leur seule raison de vivre. Evidemment, ceci est faux ! Si c’était le cas, comment ont-ils vécu avant ? Ils oublient que nous sommes destinés à la perfection morale, spirituelle et intellectuelle. L’amour véritable nous apprend qu’aucune personne n’appartient à une autre et qu’il demande de la réciprocité. Le sentiment exclusif qui ne supporte pas le besoin de séparation de l’autre est synonyme d’égoïsme. Les affaires de cœur ne sont qu’un détail dans notre grand parcours. Et puis bien souvent, une rupture ouvre l’opportunité d’une nouvelle grande aventure.

Dans le cas d’une rupture malgré une relation stable, le suicidé subira les conséquences de son acte (ça c’est établi) mais celui qui aura rompu aura sa propre responsabilité vis-à-vis de cette vie conjugale. En effet, en continuant une relation en sachant qu’elle ne sera pas définitive, il aura sa part d’implication dans le suicide de l’autre.

Les amoureux qui se suicident ensemble car leur union se révèle impossible ne font qu’augmenter leur chagrin. En effet, loin de se retrouver dans l’au-delà, ils souffrent d’une immense solitude.
Ce qu’il faut savoir c’est que les gens ne vivent pas un amour impossible sans raison. L’origine de cette situation a ses causes dans les vies antérieures et a pour eux un effet de rachat. Tant qu’ils ne seront pas disposés à accepter cette frustration affective, ils ne pourront pas réaliser leur désir d’union.

Lorsqu’un conjoint se suicide après le décès de son compagnon, il compromet leur avenir à tous les deux. Il fait souffrir son partenaire qui le voit partir vers une sphère différente de la sienne et de loin beaucoup plus malheureuse.
Si les liens qui les unis sont forts (comme des âmes sœurs par exemple), le compagnon pourra l’aider à se reconstruire grâce à la collaboration d’amis spirituels. Il pourra aussi l’accompagner lors d’une prochaine réincarnation. Mais, il y a peu de chance qu’ils se retrouvent à nouveau mari et femme à cause des séquelles physiques ou mentales dues au suicide. Ils se retrouveront par les liens du sang comme père ou mère, frère ou sœur, fils ou fille. Quoi qu’il en soit, le conjoint le plus éclairé sera une aide pour l’ex suicidé. Ils se réincarneront durant plusieurs existences avec le devoir pour le plus évolué de renoncement, de sacrifice et du vrai désir de servir.

Suite au prochain épisode
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   06.12.12 10:38

Trés trés interessant Offélie....tu vois c'est une phrase que j'ai toujours dite "personne n'appartient à personne dans la vie!"....

Encore merci

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   06.12.12 12:09

Merci Offélie, tu expliques très bien, j'ai hâte le prochain épisode !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   06.12.12 12:43

merci offelie
tout est clair et finalement assez logique pour chaque cas de figure

j'ai une question ? lors ce qu'une personne rêve de sa compagne qui s'est suicidée, qu'il la rêve morte, plusieures années après son suicide , serait ce un signe de sa part ? un message qu'elle voudrait lui faire parvenir ?

en tout cas cette partie là
Citation :
Si c’était le cas, comment ont-ils vécu avant ? Ils oublient que nous sommes destinés à la perfection morale, spirituelle et intellectuelle. L’amour véritable nous apprend qu’aucune personne n’appartient à une autre et qu’il demande de la réciprocité. Le sentiment exclusif qui ne supporte pas le besoin de séparation de l’autre est synonyme d’égoïsme. Les affaires de cœur ne sont qu’un détail dans notre grand parcours. Et puis bien souvent, une rupture ouvre l’opportunité d’une nouvelle grande aventure.
je vais la noter et la faire lire à ma fille !!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   06.12.12 13:53

Zieux a écrit:

j'ai une question ? lors ce qu'une personne rêve de sa compagne qui s'est suicidée, qu'il la rêve morte, plusieures années après son suicide , serait ce un signe de sa part ? un message qu'elle voudrait lui faire parvenir ?

Bah, honnêtement, je ne le crois pas trop ! Comme je le disais sur le post de Fol Oiseau, il y a deux types de rêves : ceux à caractère psychologique et ceux à caractère spirituel. Et là, je pense qu’il s’agit du premier cas. Et voici pourquoi :

Les Esprits, même dans les rêves, se présentent à leur avantage. Ils prennent une allure qui ne permet aucun doute. Ainsi, un Esprit décédé à l’âge de 20 ans, par exemple, se présentera de la sorte à sa mère, tandis qu’avec un ancien camarade de classe, il prendra l’apparence d’un garçon de 10 ans. De plus, les suicidés n’ont pas le droit de se communiquer, quelle qu’en soit la manière, aux incarnés (en dehors des Centre Spirites, ça va de soi). Par contre, sans être perçus, certains pourront être emmenés en visite dans leur famille pour leur faire constater les dégâts occasionnés par leur suicide.

Bon maintenant, dans l’absolu, on pourrait penser qu’un Esprit guide ou ami dirait « ne pense plus à ta compagne, elle est décédée ». Mais sincèrement, je ne crois pas qu’il la présenterait sous cet aspect-là. Il ferait comprendre au compagnon qu’elle se reconstruit, qu’elle va mieux. Quant à un Esprit obsesseur, je vous laisse imaginer les images qu’il laisserait entrevoir.

C’est pour ça que je pense à un rêve à caractère psychologique où le compagnon s’autorise à accepter enfin le deuil et du coup, à passer à une autre façon d’aborder le départ de sa compagne.

Voilà !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   06.12.12 14:21

en effet oui, expliqué comme ça c'est tout à fait probable , merci biquette !!

mais alors y a un truc qui me chiffone ? les mauvais esprits, les esprits obcessuers, qui sont ils ? où plutot d'où viennent ils ?
ce ne sont pas des suicidés, ni des esprits ayant atteint le ciel ? ils nous obcedent d'où ? du bas astral ça leur est impossible ? alors comment ont ils pû quitter le bas astral pour se retrouver autour de nous et nous donner de mauvaises influences ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   06.12.12 14:31

Je répondrai sur Nosso Lar
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   06.12.12 21:23

Dieu nous donne la vie uniquement pour nous éprouver et nous faire du mal.
Je vois pas quels enseignements positifs ont peut tirer de toutes cette souffrance, de toute cette merde. Une arbre pourri ne peut pas donner de beaux fruits.
Je me demande, si dans le fond, il ne vaut mieux pas être athée.... Dieu me dégoute tellement avec son " karma" et sa vie après la vie, j'espère qu'après la mort, il n'y a rien, ça sera la fin de toute ce cirque stérile....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   07.12.12 21:41

Yeeessss !! cheers j'ai retrouvé le chemin !!!!!
je trouvais plus le post !! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   07.12.12 22:06

Merci Offélie lol!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   07.12.12 22:07

Les filles il suffit d'aller dans "mes messages" en haut à droite du fofo et vous le trouvez sans problème !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   08.12.12 7:56

Le canular d'une radio australienne, dont une animatrice s'était fait passer pour la reine afin d'obtenir des nouvelles de Kate, hospitalisée à Londres en début de grossesse, a pris un tour tragique vendredi avec l'annonce de la mort de l'infirmière dupée au téléphone.

Je suis atterrée de la bêtise humaine…

Je m’adresse a toi Offélie dans un cas tel que celui ci, ou cette jeune femme se suicide a la suite d’un tel fait, que se passe t il pour son ame ? Bien sur c’est un suicide avec les répercutions que tu nous a déjà expliqué mais peut être as tu plus a nous dire ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   08.12.12 10:16

Je suis aussi atterrée que toi Eve, mais je comprends pas pourquoi elle s'est suicidée. Qu'as-t-elle fait de mal ?

Et les condamnés à mort, Biquette, on leur arrête leur vie ? C'est considéré comme un suicide ? Et les bourreaux, ils tuent ? Ils sont considéres comme des assassins ?



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   08.12.12 13:25

evelynette a écrit:
Le canular d'une radio australienne, dont une animatrice s'était fait passer pour la reine afin d'obtenir des nouvelles de Kate, hospitalisée à Londres en début de grossesse, a pris un tour tragique vendredi avec l'annonce de la mort de l'infirmière dupée au téléphone.

Je suis atterrée de la bêtise humaine…

Je m’adresse a toi Offélie dans un cas tel que celui ci, ou cette jeune femme se suicide a la suite d’un tel fait, que se passe t il pour son ame ? Bien sur c’est un suicide avec les répercutions que tu nous a déjà expliqué mais peut être as tu plus a nous dire ?

Que dire de plus ? Chacun recevra en fonction de son « œuvre ». L’infirmière s’est suicidée car elle était persuadée d'avoir commis un crime de lèse-majesté. Les Anglais se sentent hyper impliqués dans la royauté et leur loyauté par rapport aux membres de la couronne est illimitée. En France, nous ne pouvons pas comprendre cela mais pour eux, ce qu’elle a fait, même involontairement, est impardonnable.

Ce qui a pu motiver son geste, c’est la honte d’avoir été aussi naïve, l’orgueil de croire que la reine en personne s’adresserait à elle directement, la peur d’affronter les critiques de tout un pays…

Peut-être qu’avec des excuses publiques à la famille royale et au peuple, elle n’aurait eu qu’une mauvaise période à passer. Car les Anglais sont très sensibles à celui qui avoue sa faute et présente ses excuses. Elle aurait pu tout aussi bien quitter l’Angleterre et refaire sa vie ailleurs, changer de nom…

Pour les Australiens, là, c’est différent. Ils portent une part de responsabilité dans son suicide mais elle est mince et relative. Ils n’ont pas agit dans ce but et certainement loin de là. Par contre, c’est vrai que leur canular relève de la bêtise voire de la méchanceté. Se jouer de la crédulité des autres est une faute grave. Et ils répondront davantage pour cela.

Et pour en revenir à la question de Zieux, sur les obsesseurs, là, la situation cadre bien. En effet, l’infirmière après toute la période de « remise en forme » dont nous avons parlé plus haut, risque de nourrir pour eux une haine sans borne. Et c’est probablement dans une incarnation future des Australiens, où elle ne le sera pas encore, qu’elle viendra les obséder, les poussant au suicide, à leur tour.

Mais, bon ! Elle peut tout aussi bien pardonner. Souhaitons-le sincèrement.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   08.12.12 13:35

Merci pour ta réponse Offélie toujours expliqué simplement mais clairemant !!

J'espère qu'elle pardonnera qu'elle gachis....

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   08.12.12 14:07

Merci pour ces explications Offélie, c'est vraiment très clair. J'espère aussi qu'elle leur pardonnera.....


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   23.12.12 18:21

Les causes - L’obsession:

Le suicide de sa victime est bien souvent, le but de l’Esprits obsesseur. Il s’infiltre dans ses pensées et lui inspire l’idée du suicide de manière incessante. Il provoque ainsi une tension supplémentaire insoutenable.

Si la personne cède à cette pression et met fin à ses jours, elle sera considérée au même titre que les autres. Et ce, même si au bout du compte, il n’y a pas de suicidé qui ne subisse l’action d’obsesseur, que celui-ci soit à l’origine ou l’effet de l’idée d’auto destruction.

En effet, les influences spirituelles ne nous enlèvent pas pour autant la responsabilité de nos fautes. La victime de l’obsesseur n’est pas contrainte, elle est juste l’objet d’une suggestion. Elle reste donc maître de ses actes. Cependant, le fait d’avoir été obsédé peut être considéré comme un facteur atténuant.

La dépression nerveuse, qui est « du pain béni » pour l’obsesseur, incite au suicide mais n’est pas pour autant un facteur déterminant.

En ce qui concerne les aliénés mentaux qui seraient poussés au suicide dans le cas d’une obsession, il ne faut pas oublier la décorporation durant le sommeil qui leur fait reprendre leur conscience. D’autre part, pendant la période de veille, même s’ils ne sont plus maître de leurs actes, il est difficile de les pousser au suicide car justement leur conscience est bloquée. De plus, ils n’en conservent pas moins leur instinct de conservation.

Ce qu’il faut savoir c’est que l’obsesseur, en cas de suicide de sa « proie », devient co-participant de l’acte. Il devra donc assumer sa part de responsabilité. Il sera tourmenté par de grandes souffrances morales, principalement au moment où il sera appelé à rendre des comptes.

Pour corriger sa faute, lors d’une prochaine incarnation, l’obsesseur devra prendre en charge sa victime. Par exemple, devenir son père et s’occupé du coup d’un enfant aux graves dysfonctions physiques et/ou mentales en relation avec le type de suicide vécu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   23.12.12 20:02

Merci Offélie pour ces infos, mais le fait d'avoir dans la vie des moments de vouloir en finir avec elle, est-elle le cas d'un obsesseur ou tout simplement du fait que l'incarné n'arrive pas à surmonter les problèmes de sa vie ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   23.12.12 21:04

C'est du fait de l'incarné. C'est seulement, une fois que l'idée est enclanchée que l'obsesseur arrive au grand galop.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   24.12.12 9:51

Merci pour tes réponses Offélie, c'est très clair !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide   

Revenir en haut Aller en bas
 
Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Anne Givaudan - Rupture1 - sur le suicide
» Les extraterrestres par Anne Givaudan
» la rupture du contrat
» DE MEMOIRE D'ESSENIEN de Daniel Meurois et Anne Givaudan
» Pour revenir sur votre message (correction ou rajout)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur votre Forum Esotérique Etoile Filante  :: PRATIQUES - DONS - PHENOMENES PARANORMAUX - CROYANCES :: Les Dons :: le don de médium-
Sauter vers: